Accéder au contenu principal

📚 Coin lecture : AFRO !



S’il y a bien un outil qui m’a beaucoup aidĂ© lors de ma transition capillaire et surtout lorsque j’ai dĂ©cidĂ© de couper mes longueurs dĂ©frisĂ©es en Ă©tĂ© 2016, c’est ce riche bouquin nĂ© de l’idĂ©e de Rokhoya Diallo et illustrĂ© par Brigitte SombiĂ©.


Rokhaya Diallo, journaliste multi casquette Ă©galement rĂ©alisatrice et activiste, s’est accompagnĂ©e de la photographe parisienne Brigitte SombiĂ© pour ce recueil de tĂ©moignages ayant tous en commun le cheveu afro.  Plus d’une centaine d’hommes et femmes, d’Ăąges et d’horizons diffĂ©rents, connus et anonymes, ont Ă©tĂ© photographiĂ©s Ă  leur endroit prĂ©fĂ©rĂ© de Paris et se sont confiĂ©s sur leur expĂ©rience personnelle capillaire.

Alors que le mouvement Nappy s’est installĂ© en France depuis plusieurs annĂ©es dĂ©jĂ , c’est une gĂ©nĂ©ration dĂ©sormais dĂ©complexĂ©e qui s’exprime « entre dĂ©sir de bien-ĂȘtre et manifeste politique ». 

Paru en 2015 aux Ă©ditions Les ArĂšnes, le livre rassemble tĂ©moignages drĂŽles et touchants, de belles prises de vue mettant en valeur le cheveu crĂ©pu, frisĂ©, locksĂ©, tressĂ©, et des extraits d’Ɠuvres littĂ©raires, musicales ou encore des citations. 

 « Je vais te faire une confidence : j’ai le mĂȘme problĂšme que toi.

Pire ! Je n’arrive toujours pas Ă  me trouver belle

lorsque mes cheveux sont laissés libres et naturels.

DĂšs l’Ă©cole maternelle, ma touffe de cheveux m’a fait honte,

c’Ă©tait par elle que ma nĂ©gritude Ă©tait le plus visible,

elle suscitait des rĂ©actions qui me montraient du doigt »
 
Extrait du film « La Ligne de Couleur », lettre de Fatouma Ă  sa fille.


J’ai apprĂ©ciĂ© le rythme trĂšs agrĂ©able et fluide de ce livre, les tĂ©moignages qui rappellent parfois des situations personnelles et surtout le regard des hommes qui ont encore trop rarement la parole sur le sujet de mĂȘme que la communautĂ© maghrĂ©bine.

J’ai moins apprĂ©ciĂ© … que ça se termine ! lol Tout a une fin mais je n’aurai pas Ă©tĂ© contre un peu plus de ces 288 pages !

IdĂ©al pour confronter sa propre expĂ©rience capillaire Ă  d’autres tĂ©moignages. On se sent parfois moins seul(e), surtout si votre environnement ne se prĂȘte pas Ă  discuter intelligemment du sujet, au travail notamment… TrĂšs belle idĂ©e cadeau Ă©galement pour un ou une proche en transition ou en plein questionnement capillaire !

A savoir :
Une exposition du mĂȘme nom est nĂ©e de ce livre et a eu lieue fin octobre Ă  Paris. J’avais d’ailleurs postĂ© quelques clichĂ©s sur Instagram. Elle se voulait comme un complĂ©ment au livre, enrichie de l’intervention des auteures. Et j’ai aimĂ© y assister.

Prix : 19,80 euros

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"Porter des tresses, c'est ressembler Ă  un poulpe"

C'est ce que dit en substance un article paru vendredi sur le site de PureTrend.com et qui fait polémique sur la toile depuis.

Ces Podcasts Ă  suivre en 2019

C'est au dĂ©tour d'un tweet, Ă  la fin de l'Ă©tĂ© dernier, que je suis devenue adepte aux podcasts. Je ne savais pas exactement ce que c'Ă©tait, je pensais naivement qu'ils n'Ă©taient que de pseudos Ă©missions qui ne me concernaient pas. Je me trompais royalement : il existe de nombreux podcasts sur pratiquement tous les sujets possibles et crĂ©Ă©s par tout autant de profils. Elle est lĂ , cette diversitĂ© absente de tous les mĂ©dias gĂ©nĂ©ralistes et ils gagnent Ă  ĂȘtre davantage exposĂ©s selon moi.

Gérer la transition longue : J'ai testé le Texture Release d'Avlon, une alternative au défrisage !

Voilà plusieurs mois que les laboratoires Avlon, parents notamment de la gamme de produits capillaires Keracare, ont sorti leur systÚme de lissage. Intriguée par les caractéristiques annoncées, je me suis penchée dessus depuis plusieurs mois, cherchant des informations plus précises et des retours clientes ici et là. Toutes les cartes en mains, je me suis enfin décidée à tester et vous offre mon expérience ci-dessous.