Accéder au contenu principal

📚 Coin lecture : Noire N'est Pas Mon MĂ©tier


C’est Ă  l’initiative de l’actrice AĂŻssa MaĂŻga que 16 femmes du milieu du cinĂ©ma se sont unies afin de dĂ©noncer les difficultĂ©s de leur mĂ©tier.


Comme il est soulignĂ© dans le prologue, il est tout de mĂȘme dĂ©concertant qu’avec une offre actuelle aussi large de films, tĂ©lĂ©films et sĂ©ries, la diversitĂ© ne soit toujours pas reprĂ©sentĂ©e au sein des productions françaises. On se tourne automatiquement vers les Etats-Unis ou l’Angleterre pour trouver ce qui n’existe toujours pas ici : qu’une femme noire ait l’opportunitĂ© d’incarner n’importe quel rĂŽle. D’ailleurs, combien d’actrices noires ĂȘtes-vous capables de citer ?
Selon les professionnels du secteur, le public français n’est pas prĂȘt Ă  voir des femmes noires mĂ©decins ou avocates par exemple. On prĂ©fĂšre se cantonner aux stĂ©rĂ©otypes et leur rĂ©server des rĂŽles de femmes de mĂ©nage ou autre fille de citĂ© quand ce n’est pas pĂ©ripatĂ©ticienne, avec « accent africain » en prime !



NĂ©e dans les annĂ©es 80, fan de TV, j’ai grandi dans les annĂ©es 90 en regardant Moesha, le Cosby Show et le Prince de Bel-Air en famille, aujourd’hui Ma Famille d’Abord ou Black-Ish avec mes filles simplement parce que dans les contenus français, il n’existait aucun personnage auquel s’identifier, comme si les personnes me ressemblant n’avaient pas lieu d’ĂȘtre au petit Ă©cran. L’arrivĂ©e Ă  succĂšs de sĂ©ries telles que Scandal, d’autres personnages forts de ShondaLand ou plus rĂ©cemment le film Girls Trip ne font que renforcer ce dĂ©sĂ©quilibre entre ce que le public est prĂȘt Ă  voir et ce que les professionnels français proposent. La preuve ultime, bien que soit une licence Marvel : le succĂšs indĂ©niable de Black Panther, bien avant, Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu ? ou encore Intouchables.


« L’imaginaire des productions

françaises est encore empreint de 

clichĂ©s hĂ©ritĂ©s d’un autre temps»


Le cinĂ©ma et la tĂ©lĂ©vision, sans compter dĂ©sormais les productions web, sont censĂ©s reflĂ©ter la rĂ©alitĂ©. Hors, on ne la voit pas sur les ondes françaises. MalgrĂ© quelques efforts encore timides, c’est toujours Ă  l’Ă©tranger que l’on retrouve les vrais visages de la SociĂ©tĂ© dans laquelle nous vivons, cette diversitĂ© que l’on voit en marchant dans la rue.
Je me doutais que ce n’Ă©tait pas facile tous les jours pour nos actrices mais pas Ă  ce point. Ces tĂ©moignages surprenants, bouleversants, effrayants parfois n’ont pourtant pas pour objectif de tomber dans la pure dĂ©nonciation du racisme existant et de pointer du doigt des coupables  mais de faire prendre conscience du rĂ©el problĂšme et de faire progresser les choses sur la diversitĂ© Ă  l’Ă©cran, en France.

J’ai apprĂ©ciĂ© la dĂ©marche dans sa globalitĂ© de ces actrices d’horizons diffĂ©rents qui n’ont pas hĂ©sitĂ© Ă  dĂ©voiler leurs expĂ©riences parfois douloureuses dont la narration est nĂ©cessaire. Egalement le ton critique, rĂ©solument dĂ©terminĂ© et positif, sans jamais se complaire dans le rĂŽle de victime.

J’ai moins apprĂ©ciĂ© … rien. Ce recueil est une nĂ©cessitĂ©.

IdĂ©al pour se rendre compte des difficultĂ©s rencontrĂ©es par ces actrices peu visibles Ă  la fois confrontĂ©es au racisme et au sexisme. Le mouvement #MeToo n’a fait que donner une nouvelle impulsion dans ce combat qui malheureusement est loin d’ĂȘtre terminĂ©.

Prix : 17 euros

Si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensĂ© ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"Porter des tresses, c'est ressembler Ă  un poulpe"

C'est ce que dit en substance un article paru vendredi sur le site de PureTrend.com et qui fait polémique sur la toile depuis.

L'indispensable de votre routine capillaire : le casque vapeur

Lorsque la blogosphĂšre s'est emballĂ©e sur le casque vapeur, HairSteamer, il y a dĂ©jĂ  quelques annĂ©es, je regardais de loin cet engouement car ma technique maison pour mon soin aprĂšs-shampoing sous cellophane reprĂ©sentait une bonne alternative peu couteuse. Bon c'Ă©tait pas trĂšs glam' de se trimbaler avec du plastique sur la tĂȘte mais au moins c'Ă©tait pas cher et efficace!
Depuis notre visite il y a dĂ©jĂ  quelques annĂ©es au Spa Capillaire de Les Secrets de Loly pour MiniMoiN1 (Ă  lire ICI), j'ai changĂ© d'avis! 

Gérer la transition longue : J'ai testé le Texture Release d'Avlon, une alternative au défrisage !

Voilà plusieurs mois que les laboratoires Avlon, parents notamment de la gamme de produits capillaires Keracare, ont sorti leur systÚme de lissage. Intriguée par les caractéristiques annoncées, je me suis penchée dessus depuis plusieurs mois, cherchant des informations plus précises et des retours clientes ici et là. Toutes les cartes en mains, je me suis enfin décidée à tester et vous offre mon expérience ci-dessous.